ENCORE UN CRASH D'UN AVION MILITAIRE !

 

26 août 2004.

 

Un Mirage 2000 de la base de Colmar s'écrase lors d'un vol d'entrainement en Saône et Loire : pas de dommages humains.

 

Crash d'un Mirage de la BA 132

Un Mirage de la BA 132 de Colmar-Meyenheim, qui effectuait un vol d'entraînement, s'est écrasé dans un champ, hier en fin de matinée, en Saône-et-Loire. Le pilote a réussi à s'éjecter.

APRÈS un exercice en vol, un Mirage F1 CT de la BA 132 de Colmar-Meyenheim s'est écrasé, hier vers 11 h 40, sur le ban de la commune de Condal en Saône-et-Loire. Après avoir signalé un problème moteur à son équipier, qui pilotait un autre appareil, et tenté un rallumage en vol de son réacteur, le lieutenant colonel Beaugrand, s'est éjecté. Son avion s'est écrasé 3 km plus loin dans un champ non habité au lieu-dit « Varignol ».
Pilote indemne

Condal est un petit village de Saône-et-Loire situé aux confins des départements du Jura et de l'Ain. En attendant l'arrivée des secours, alertés par des habitants de la commune, le lieutenant-colonel Beaugrand, très choqué mais indemne, a été accueilli dans une famille du village. Se plaignant de douleurs au dos, il a été pris en charge par les sapeurs-pompiers de Louhans et le SAMU de Lons-le-Saunier avant d'être évacué sur l'hôpital militaire Desgenettes de Lyon par un hélicoptère de la gendarmerie stationné sur la base aérienne de Dijon. Après un bilan de santé, qui est systématique effectué après une éjection, le pilote devait regagner Colmar, hier, dans la soirée. Pendant ce temps, autour du champ, où se trouvait le Mirage, un périmètre de sécurité a été mis en place par plusieurs dizaines de gendarmes, en présence notamment du commandant du Groupement de gendarmerie de Mâcon, le colonel Géraud, et du commandant de la compagnie de Louhans, le capitaine Gesnol. Le réservoir de kérosène ayant explosé au moment de l'impact au sol, les pompiers ont dû éteindre l'incendie. Le Mirage était armé de 39 obus d'exercice. La carcasse de l'avion devait être enlevée par les militaires de l'armée de l'Air de Villacoublay dans la soirée. L'enquête, dont la recherche de la boîte noire, leur a été confiée. La BA 132 possède 20 Mirage F1 CT, hier soir, elle n'en comptait plus que 19.
Mission d'entraînement

L'avion qui s'est écrasé faisait partie d'une patrouille de trois Mirage F1 CT de l'escadron de chasse 01/30 « Alsace » qui avait décollé, hier à 9 h 10, de la BA 132 de Colmar-Meyenheim. La patrouille, conduite par le lieutenant-colonel Beaugrand, commandant en second de l'escadron, devait effectuer une mission d'entraînement comportant un ravitaillement en vol et des exercices d'attaques d'objectifs au sol. Les trois avions ont d'abord rejoint Perpignan en haute altitude. Pour le premier exercice, ils sont descendus à 8 000 m pour un ravitaillement en vol de 30 minutes. Après celui-ci, un des avions est rentré à la BA 132. Les deux autres Mirage ont continué leur vol en direction du Jura pour y réaliser une simulation d'attaque d'un objectif militaire près de Saint-Amour. Le lieutenant-colonel Beaugrand est un officier pilote, issu de la promotion 1 985 de l'École de l'Air. Il a servi successivement sur Jaguar à Saint Dizier et sur Mirage F1 CT. Après un séjour au collège interarmées de défense à Paris, il a été affecté à la BA 132 de Colmar-Meyenheim à l'été 2000. Il totalise 2 261 heures de vol et a effectué de nombreux détachements en opérations extérieures en Afrique, en Turquie et en Italie dans le cadre des opérations au Kosovo. Marié et père de deux enfants, il est chevalier de la légion d'honneur et titulaire de la médaille de la défense nationale échelon or.

Les pompiers ont aspergé la carcasse du Mirage de mousse. Son réservoir a, en effet, explosé lors de l'impact au sol.

Lionel Janin — Le Journal de Saône-et-Loire
Stéphanie Freedman

http://www.alsapresse.com/jdj/01/02/08/IRF/article_1.html

UN DOCUMENT UNIQUE : LA VIDEO DU CRASH DE FEVRIER 2002 SUR LA BA 115 : CLIQUEZ !

 

Retour

Pour protester contre les nuisances joignez directement la BA 115
téléphone : 04 90 11 56 19 télécopie : 04 90 11 56 56
E mail : brp.ba115@fr.oleane.com